Tandem Réfugiés, où en sommes-nous ?

 

Avec le changement d’année, la tentation du bilan nous reprend.

Pourtant, ce bilan ne peut être que partiel : comment mesurer l’amitié créée entre réfugiés et parisiens ? Pour beaucoup de réfugiés de Tandem, les parisiens qui les accompagnent sont les seules personnes vers qui se tourner en cas de difficulté. Nous avons des chiffres certes, mais aucun de ceux-ci ne mesure le caractère essentiel des liens qui se sont tissés.

Des liens oui, mais avec un logement et un travail ! C’est aussi pour trouver des conditions de vie dignes que les parisiens et les réfugiés se rencontrent !

  • Comptons-nous !

Au 1er novembre 2018, 45 personnes réfugiées sont membres de Tandem. 19 d’entre elles ont fini le parcours d’accompagnement de Tandem, qui dure environ 2 ans. Cependant ces personnes restent membres de Tandem Réfugiés une troisième année et, à ce titre, elles sont invitées à participer aux rendez-vous mensuels. Nous restons donc en contact avec quasiment tous. Alors, où donc en sont « les anciens » ?

  • Les nouvelles sont bonnes

Parmi les 19 personnes qui ont pris de l’autonomie par rapport à Tandem, 18 ont un travail stable. Un seul est en recherche d’emploi et il ne perd pas son temps. Un cours de français intensif de 10 heures par jour, 3 jours par semaine, va lui permettre de parler français parfaitement et ainsi de retrouver le chemin de l’emploi. Les autres personnes travaillent dans la restauration ou l’hôtellerie, chez Western Union ou dans une pâtisserie. 2 sont lycéens et 5 sont étudiants en études supérieures (STAPS, Arts Décos, Camondo, Ingénierie du son, Langues O).

Tous ces « anciens » sont logés ou hébergés, soit en locations privées, soit en logements sociaux. Deux jeunes ont un logement étudiant et 3 personnes sont hébergées par une association, qui a loué pour eux un logement avec une convention d’occupation.

  • Des nouveaux !

Forte de ces résultats, Tandem a accueilli, en 2018, 16 nouveaux membres récemment réfugiés : 5 syriens, 5 africains, 4 afghans, 1 tibétaine et 1 vénézuélienne. L’aventure continue…

C’est pour permettre à Tandem d’accompagner davantage de personnes réfugiées, que nous recherchons un nouvel accompagnateur (cf article : « Tandem recherche un(e) accompagnateur(trice) »). Nous sommes actuellement 4 dans l’équipe d’accompagnement.

La famille Tandem s’agrandit mais ne perd pas de vue l’esprit de famille. C’est sa force !

Laisser un commentaire

Fermer le menu